Crumiro

Crumiro est un terme actuellement utilisé en Italie avec une acception tendencieusement négative pour désigner un travailleur qui n'adhère pas à un mouvement de grève et continue son activité salariée, à un briseur de grève.


Catégories :

Syndicalisme en Italie - Terme syndical - Sociologie du travail - Gestion des ressources humaines - Grève

Crumiro est un terme actuellement utilisé en Italie avec une acception tendencieusement négative pour désigner un travailleur qui n'adhère pas à un mouvement de grève et continue son activité salariée, à un briseur de grève.

Étymologie et historique

Vignette illustrant le passage du nom de la tribu à celui du briseur de grève (Zuccoli 1908)

Le terme dérive du nom de la tribu tunisienne des Khumir (rendu en français par Kroumirs et du français passé à l'italien Krumiri), qui acquit une notoriété vers la fin du XIXe siècle au travers des nombreuses razzias entre Tunisie et Algérie donnant à la France le prétexte pour occuper la Tunisie. Les récits des exploits des Kroumirs étaient si terribles que ces derniers furent reconnus en Europe comme des sauvages par antonomase.

Si cela fit des Kroumirs, d'un côté, un emblême d'exotisme exploité y compris sur le plan commercial (les Krumiri, biscuits typiques de Casale Monferrato en Italie, découverts par Domenico Rossi en 1878, et les Kroumirs, gâteaux de pâte d'amande de Confolens, créés par Auguste Redon en 1895), d'autre part, le terme Kroumir fut beaucoup employé, en particulier en France, comme épithète dépréciatif et raciste se référant aux immigrés, entre autres, nord-africains.

Le terme Krumiri (puis, sans plus de majuscule ni de K d'origine, crumiri) entra massivement dans le lexique syndical italien dès les premiers mois de 1901. Auparavant l'utilisation de Krumiri avait déjà été relevée pour désigner les travailleurs non spécialisés utilisés en typographie durant les grèves (Avanti!, 28 février 1900), mais il s'agissait d'une expression limitée au jargon de l'imprimerie.

En Italie ce terme (à l'époque en particulier répandu en France) fut de fait introduit à l'occasion d'une grande grève des travailleurs du port de Marseille (en majorité italiens) entamée le 28 février 1901 et poursuivie jusqu'au 8 avril. Au cours de la grève se fit jour l'idée de remplacer les grévistes par les Arabes et c'est certainement là que naquit l'usage d'identifier les Crumiri avec les non-grévistes. Le terme est utilisé pour la première fois par écrit dans le quotidien socialiste Avanti! du 31 mars 1901, pour exprimer le mépris inspiré par un groupe de travailleurs italiens engagés pour remplacer les grévistes.

Peu après, le terme commença à être employé dans une acception générique pour désigner le sous-prolétariat non syndicalisé et prêt à l'ensemble des compromis (Francesco Papafava, Giornale degli economisti, mai 1901). Le sens actuel de «briseur de grève» fut consacré en juin 1901 lors d'une grève des charbonniers à Gênes, à l'occasion de laquelle fut formellement constitué un syndicat jaune (Lega cattolica di lavoro, 12 juin 1901), dans l'objectif d'apporter des travailleurs durant les grèves. À cette occasion, le terme krumiro fut utilisé de manière tellement massive qu'il devint en peu de temps le terme technique pour désigner les non-grévistes.

Au début du siècle, les mondine (repiqueuses de riz) de la plaine du Pô, en lutte pour le perfectionnement de leurs conditions de travail, voyaient leurs efforts réduits à néant par les armées de crumire et autres clandestine engagées par les padroni pour briser le mouvement des unes par l'exploitation des autres. Le film néoréaliste italien de Giuseppe De Santis, Riz amer (1949) illustre l'opposition de la population déjà peu favorisée des saisonnières des rizières et de ce sous-prolétariat que formaient les candestine qualifiées de crumire dans les chansons exprimant les luttes de ces femmes[1].

Bibliographie

Notes et références

Sources

Recherche sur Google Images :



"“Quel crumiro di Mastella…"

L'image ci-contre est extraite du site dambra.wordpress.com

Il est possible que cette image soit réduite par rapport à l'originale. Elle est peut-être protégée par des droits d'auteur.

Voir l'image en taille réelle (1595 × 1949 - 1021 ko - jpg)

Refaire la recherche sur Google Images

Recherche sur Amazone (livres) :



Principaux mots-clés de cette page : terme - grève - italien - 1901 - travailleur - kroumirs - krumiri - fut - désigner - grévistes - crumiro - italie - briseur - france - crumiri - occasion - acception - mouvement - nom - tribu -

Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Crumiro.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 28/10/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu