Intervention ergonomique

L'intervention ergonomique est le nom donné couramment à l'intervention d'un ergonome dans une organisation. Elle a pour objectif de contribuer à répondre à diverses questions liés à la sécurité des salariés...


Catégories :

Ergonomie - Outil de gestion des ressources humaines - Gestion des ressources humaines - Utilisabilité

Recherche sur Google Images :


Source image : devenir-ergonome.over-blog.com
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • L'intervention ergonomique est alors jugée particulièrement secondaire en face de problèmes... des ingénieurs de production ou d'organisation du travail et justifie le ... (source : books.google)
  • regarder le travail est un apprentissage, une traversée des apparences, ... OMNIA intervention ergonomique est un cabinet conseil en ergonomie dont... (source : omnia)
  • L'ergonomie s'appuie sur une approche systémique des dispositifs de travail, ... L'objectif de l'intervention ergonomique est d'enrichir le cahier des charges... (source : ergolia)

L'intervention ergonomique est le nom donné couramment à l'intervention d'un ergonome dans une organisation (entreprise, association... ). Elle a pour objectif de contribuer à répondre à diverses questions liés à la sécurité des salariés et du public, aux conditions de travail ainsi qu'aux performances du dispositif. La totalité est toujours lié à la conception d'outils et d'appareils, aux procédures, aux locaux, à l'organisation du travail, à la formation, au dispositif de management de la sécurité, au management généralement, .

L'intervention en ergonomie vise à transformer le travail par ses déterminants pour atteindre ce double objectif de santé et de performance. La simple application de recommandations ergonomiques générales ne donnent jamais des résultats satisfaisants d'un point de vue ergonomique (c'est valable pour les situations de travail, les sites web ou la conception d'objets du quotidien par exemple).

Les éléments fondamentaux

La démarche ergonomique repose sur trois appuis qui lui permettent un méthodologie industrielle, c'est-à-dire à la fois rigoureuse, pragmatique et reproductible :

Approche systémique

L'homme, le poste de travail, l'entreprise, sont des systèmes. Dans la situation de travail, l'ergonome intervient en prenant en compte la totalité du dispositif (les hommes, la technique, le social... ) pour appréhender avec un maximum de précision la totalité des interactions entre variables ayant une influence sur la sécurité, la santé des salariés et sur la production et la perennité de l'entreprise.

Pour simplifier, on peut dire que l'ergonome lors de son intervention prend en compte plusieurs dimensions de l'activité humaine :

L'utilisation de modèles

Chaque acteurs de la situation de travail a son propre "modèle" du réel, sa propre vision. L'ergonome doit tout d'abord être en capacité de repérer ces différents modèles, d'en repérer les différences (surtout la distinction entre :

Cette différence entre tâche et activité (dans le sens ci-dessus) est principale dans l'intervention ergonomique. Tandis que les entreprises connaissent bien leurs référentiels, c'est-à-dire ce qui normalement doit être réalisé, parce que c'est dans la bible de l'entreprise, . L'ergonome peut alors construire son propre modèle de l'activité qui lui permet entre autres de :

Les représentations mentales

Tous les acteurs, des situations dans lesquels l'ergonome peut être amené à travailler, ont une représentation de la situation, de la problématique ou alors des solutions. Les représentations mentales déforment la réalité, l'interêt pour l'intervenant est par conséquent de voir ces déformations, de les analyser et de les comprendre. Elles servent fréquemment aux acteurs à se construire une image opérative (c'est-à-dire une image des action à mener), il est par conséquent important de les prendre en compte lors de la transformation du travail. Elles font partie des éléments du changement.

Les étapes de l'intervention ergonomique

Il s'agit ici d'une description parfaite et simplifié, chaque situation étant originale, les interventions sont toujours adaptées.

Analyse de la demande

Lors de cette étape d'origine, l'ergonome cherche à préparer l'intervention à travers un ensemble de prise de renseignements. Il analyse la demande dans ses motivations et ses buts, il précise son positionnement et prépare avec l'ou les demandeurs les éléments constitutifs de son intervention, surtout les règles de fonctionnement : anonymat des sources, restitution aux opérateurs ayant participé aux observations, acces libre aux sites, aux personnes, aux documents. Il construit en même temps sa crédibilité aux yeux du demandeur, et l'aide à réfléchir à sa propre demande (à quel moment a commencer à l'inquieter le problème pour lequel il nomme, à quoi peut il le relier... ).

analyse des tâches

L'ergonome réalise une série d'entretiens avec les responsables (du site, du projet, de l'atelier, des équipes... ) pour connaître leur point de vue sur la question en débat, leur rôle, les solutions qu'ils ont tentées et qui n'ont pas marché, ou les solutions qui leur ont été refusées. Il récupère des documents, des études faites sur le même sujet... Suite à cette première série d'entretiens, il dispose d'une meilleure connaissance des acteurs et de leurs enjeux, mais aussi des représentations qu'ils ont de leurs collaborateurs, du travail fait dans les bureaux et les ateliers, et auquel ils n'ont pas accès, du fait de la modification du comportement des opérateurs par leur seule présence.

Analyse de l'activité

Cette troisième étape est la plus facile. Au cours de celle-ci, l'ergonome isole dans l'activité des opérateurs, les situations spécifiques les plus complexes à ses yeux ou aux dires des opérateurs, celles où se produisent le plus d'erreurs ou d'accidents... Dans chacune de ces situations l'intervenant va chercher à infirmer ou confirmer ses hypothèses pour mettre à jour avec certitudes les variables de situation ayant des conséquences négatives sur le travail. Il pourra dans cette phase mettre en place des outils d'observation et de relevé extrêmement variés suivant les besoins et des hypothèses. À l'issue de ce travail, un document de restitution pourra être remis aux demandeurs après avoir été visé par la totalité des acteurs ayant participé à l'intervention. Ce document servira de base pour entamer la transformation du travail conduisant à le perfectionnement des conditions de travail ou du produit.

recherche de solutions

La recherche de solution se fait en co-conception (l'expression est de Jacques Christol) avec les responsables et les ingénieurs de l'entreprises : il est hors de question pour l'egonome de se substituer au bureau d'étude; au contraire, l'ergonome est là pour l'aider à mieux comprendre les besoins réels derrière la diversité des besoins exprimés, d'anticiper avec eux les conséquences des choix...

La méthode des scénarios (correspondant à des situations observées lors de l'analyse de l'activité), la simulation, le maquettage sont des méthodes beaucoup utilisées actuellement, où les investissements doivent être rentables au plus tôt. Ces méthodes ne sont vraiment utiles que si un spécialiste des facteurs humains est là pour assurer la conception des scénatios, la passation des tests, et l'interprétation des résultats.

Accompagnement de la transformation

Cette ultime phase est la plus spécifique, elle peut être particulièrement différente d'une intervention à l'autre selon la problématique et de la situation. Elle doit être co-construite avec les acteurs clés.

Voir aussi

Liens externes

Bibliographie

Recherche sur Amazone (livres) :



Principaux mots-clés de cette page : travail - intervention - ergonome - situations - activité - entreprise - santé - éléments - sécurité - dire - ergonomique - dimensions - solutions - modèles - acteurs - opérateur - salariés - totalité - analyse - performances - dispositif - conception - amélioration - compte - propre - tâche - demande - transformations - représentations - documents -

Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Intervention_ergonomique.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 28/10/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu