Michel Crozier

Michel Crozier est un sociologue français, né le 6 novembre 1922 à Sainte-Menehould. Il est le principal concepteur de l'analyse stratégique en sociologie des organisations.


Catégories :

Sociologue français - Analyse stratégique - Directeur de recherche au CNRS - Sociologue des organisations - Sociologie d'intervention - Gestion des ressources humaines - Ancien élève des Hautes études commerciales (Paris) - Académie des sciences morales et politiques - Naissance en 1922 - Enseignant de l'Université Paris X Nanterre

Recherche sur Google Images :


Source image : asmp.fr
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • Mais, pour Michel Crozier, la théorie sociologique n'est pas une fin en soi.... Centre de sociologie des organisations, 19 rue Amélie 75007 PARIS... (source : cso)
  • Relu par Michel Crozier. A. La Sociologie des organisations.... 1 CROZIER Michel, La société bloquée, Paris, éditions du Seuil, 1994, p. 39.2 Ibid., p.... (source : halshs.archives-ouvertes)
  • Fondateur de la Sociologie des Organisations. Michel Crozier fait partie des plus grands... de sociologie à la faculté de lettres de Paris -Nanterre (1967-68).... (source : iae.univ-lyon3)
Michel Crozier
Naissance 6 novembre 1922
Sainte-Menehould
Nationalité France France
Profession (s) sociologue

Michel Crozier est un sociologue français, né le 6 novembre 1922 à Sainte-Menehould (Marne). Il est le principal concepteur de l'analyse stratégique en sociologie des organisations. Depuis 1999, il est membre de l'Académie des sciences morales et politiques (Elu au fauteuil de François Lhermitte).

Biographie

L'analyse des organisations

Michel Crozier fut constitué dans la mouvance de Georges Friedmann, il consacre une étude aux mouvements ouvriers et socialistes, puis aux syndicats américains, ce qui le familiarise avec les travaux fonctionnalistes de Talcott Parsons et de Robert Merton. Il fonde en 1962 le Centre de sociologie des Organisations et publie un an plus tard Le phénomène Bureaucratique, où il reprend les derniers développements de la sociologie américaine des organisations (J. G March et H. A Simon) pour analyser le fonctionnement des grandes organisations bureaucratiques en France. Il souhaite montrer que le dispositif bureaucratique français ne correspond pas au modèle d'organisation rationnelle que Max Weber avait décrit dans Economie et société et ce, pour deux raisons principales, comme l'indique le sous-titre de l'ouvrage : Essai sur les tendances bureaucratiques des dispositifs d'organisation modernes et sur leurs relations en France avec le dispositif social et culturel. D'une part, Crozier met en évidence l'existence d'un modèle culturel national de bureaucratie, d'autre part, il met en exergue le rôle des stratégies des acteurs dans les dysfonctionnements organisationnels. C'est cette thèse qu'il développera avec Erhard Friedberg dans L'acteur et le dispositif (1977).

Le "cercle vicieux bureaucratique"

Dans cette étude, Crozier montre que les acteurs peuvent manquer d'efficacité et d'initiative à cause des règles, car celles-ci ne prévoient pas l'ensemble des situations ce autorise certains individus de prendre une parcelle de pouvoir, non prévue par les règlements. De fait l'organisation va prévoir des nouvelles règles pour limiter ces parcelles de pouvoir qui ne sont pas contrôlées. Ainsi de nouvelles règles contraignantes s'ajoutent aux suivantes ce qui entraîne une routine chez l'employé, néfaste à son efficacité. Crozier définit la bureaucratie comme "une organisation qui n'arrive pas à se corriger selon ses erreurs".

Carrière de chercheur du CNRS

Carrière académique en France

Carrière académique à l'étranger

Missions diverses

Titres

Principaux ouvrages

Voir aussi

Liens externes

Recherche sur Amazone (livres) :



Principaux mots-clés de cette page : paris - organisations - sociologie - crozier - membre - bureaucratique - dispositif - recherche - fayard - michel - france - politiques - centre - acteurs - missions - sciences - morales - fut - étude - société -

Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Michel_Crozier.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 28/10/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu