Salariat

Le salariat est un mode d'organisation du travail qui repose sur la fourniture d'une prestation par une personne, contre rémunération et sous lien de subordination juridique avec un employeur.


Catégories :

Économie du travail - Droit du travail en France - Sociologie de l'emploi - Sociologie du travail - Gestion des ressources humaines

Recherche sur Google Images :


Source image : cnt-ait.info
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • Le travail et le salariat peuvent-ils toujours jouer leurs rôles... L'évolution du salariat peut se mesurer par l'évolution de la part des salariés dans la... (source : brises)
  • l'emploi et du travail salarié, en faisant appel à une large gamme de ... aussi participé d'ainsi qu'aux transformations en cours du salariat et offre, ... (source : revue-interrogations)

Le salariat est un mode d'organisation du travail qui repose sur la fourniture d'une prestation par une personne, contre rémunération et sous lien de subordination juridique avec un employeur.

L'employeur peut être individuel ou collectif (entreprise ou État).

L'existence d'un lien de subordination juridique est un critère déterminant du salariat. Il s'agit là d'une question de fait et non de forme. A titre d'exemple, on peut par conséquent ne pas être salarié malgré un contrat de travail signé et/ou la réception d'une feuille de paie, ou au contraire être salarié malgré l'absence de tout contrat de travail rédige.

Statistiques

Ce dispositif, issu essentiellement de la révolution industrielle, est majoritaire dans l'ensemble des variantes du capitalisme. En France, il concerne 24 355 000 de personnes en 2008 pour 26 766 000 actifs occupés, soit 91% des actifs. Les 2 411 000 emplois restants sont ceux des entrepreneurs individuels et des professions libérales[1].

Théorie économique

Selon Karl Marx, le salariat est au cœur du dispositif d'exploitation capitaliste car le salarié - réduit à une force de travail marchandisée (travail vivant) - est soumis à la dictature de l'entreprise et du capital (travail mort) sans pouvoir décider démocratiquement de l'usage de la plus-value créée par son travail. En ce sens, un salarié payé n'est jamais qu'un esclave rémunéré.

Pour l'économie capitaliste, le salarié est un sujet de droit qui exerce des choix. Son salaire est déterminé par l'équilibre entre l'offre et la demande.

Notes et références

  1. source : INSEE 2008, http ://www. insee. fr/fr/themes/tableau. asp?reg_id=99&ref_id=CMRSOS03139

Voir aussi

Lien externe

Recherche sur Amazone (livres) :



Principaux mots-clés de cette page : travail - salarié - salariat - lien - personne - subordination - juridique - employeur - individuel - entreprise - malgré - contrat - dispositif - 2008 - actifs - capitaliste - insee -

Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Salariat.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 28/10/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu